Romains 4 v.19-21 ; Genèse 15 v.6.
 
La nature de la foi véritable que Dieu agrée. La foi est d'abord qualifiée par l'espérance : v.18. Des corps épuisés et promis à la mort : v.19. Le v.21 : la foi est une conviction relative à Dieu, une vision de sa puissance, de sa fidélité à sa promesse, une façon de rendre gloire à Dieu : v.20.
Au sein d'une humanité qui refuse la foi, qui s'appuie toujours sur une promesse, est tournée vers l'avenir que Dieu ouvre, c'est même une espérance. Espérant contre toute espérance. Une descence par Sara. La foi - espérance se nourrit de la promesse : v.19. La foi ne ferme pas les yeux sur les réalités.
Il n'a pas de doute par rapport à la promesse, provoquant le dépérissement de la foi. Abraham ne succombe pas au doute. Il fut fortifié et rendit gloire à Dieu. Il fut fortifié quant à la foi, il fut fortifié dans la foi. 
La solidité de la foi est toujours liée à une haute notion du Dieu de la révélation. Ce qui a été promis.
V.22 : voilà pourquoi celui-ci fut compté comme justice. 
Hébreux 11 v.11 : Dieu est fidèle. Il estima fidèle celui qui avait promis. Dieu est fidèle pour accomplir tout ce qu'il a promis. Dieu est fidèle à lui-même, à ses promesses et à ses enfants. 
Dieu avait promis un fils, leur part était de croire. La part de Dieu était d'être fidèle à ce qu'il avait promis. La foi d'Abraham était ferme. La foi de Sara a vacillé, elle doutait. Elle est arrivée à l'endroit où elle a vu. Elle a reconnu ce que Dieu a fait. La parole sera fidèle à tout ce qu'il a promis. 
 
La foi, c'est estimer, décider, reconnaître que Dieu est fidèle et qu'il ne manquera pas d'accomplir sa part. 
Hébreux 11 v.19 : Dieu étant comme capable, Sara comme étant fidèle. Dieu est fidèle, Dieu est capable. 
Dieu est capable de ressusciter d'entre les morts. C'était la foi. La foi considère Dieu comme étant capable d'accomplir ce qu'il a promis. 
 
Les prières, en dehors de la volonté de Dieu, ne sont pas des prières de foi. Dieu ne les entend pas, Dieu n'y répond pas. Les prières qui sont faites avec des désirs dans la foi, dans la volonté de Dieu, dans la confiance et dans la connaissance seront exaucées. Nous avons les choses que nous lui avons demandées. La foi nous donnera la confiance, la connaissance et la douce assurance de recevoir ce que nous avons demandé. Dieu est dans le passé, le présent et le futur. La foi élève jusque où Dieu habite et opère, le futur et comme le présent et le passé. La foi considère déjà nôtres les choses demandées.
Romains 4 v.17 : Dieu en qui il a cru. 
Il ferma les yeux sur les choses visibles et sur toutes les conséquences que sa raison aurait voulu en déduire, tant le regard de sa foi s'arrêta sur Dieu et sa promesse certaine.